_____________________________________________________________________________________________

Tôt ou tard... Quitter Tanger



Une création documentaire réalisée avec Véronique Lamendour, pour l'émission Creation on air de France Culture.



Il n'est pas là. Il regarde ailleurs. Il attend que sa vie commence. Il attend à Tanger.




Avec Reda, Khalifa et Faouzi
Prise de son : Benjamin Chauvin
Mixage : Pierre Mine


Dans la ville marocaine de Tanger, Reda, Khalifa et Faouzi racontent l'attente. Ce temps suspendu avant le trajet qui doit peut-être amener vers un ailleurs. Ce moment précis dans une histoire de vie, où le temps s'allonge.

Ils sont là sans être là. C'est le temps de l'entre-deux.

Tous les trois vivent dans cette ville. Ici, ils s'extraient du quotidien en imaginant le futur. Ils racontent leurs chemins sinueux. Ils s'accrochent à leurs rêves.





Comment s'ancre-t-on quand on a l'impression que sa vie devrait être ailleurs ? Comment vit-on au présent quand on est dans la projection d'une autre vie ? Et comment chacun d'eux supporte-t-il l'attente ?

Tanger devient alors le décor d'un rêve éveillé... Une rêverie qui se cogne à la mer...

Ville ouverte de toute part vers la Méditerranée et vers l'océan Atlantique, Tanger les retient.

Avec le soutien de la bourse brouillon d'un rêve de la SCAM





Pour écouter l'émission







_____________________________________________________________________________________________


La mémoire de l'autre: portrait d'Abraham Serfaty

 

Documentaire rediophonique de 53 min réalisé avec Anna Szmuc pour l'émission Sur les docks de France Culture


 

Abraham Serfaty en prison au début des années 1980 © RF


« Ce que tu as fait d'essentiel, à mes yeux, c'est de dire « non ». Avoir su dire « non » pendant dix-sept ans en prison, cela reste pour moi ton meilleur discours politique. Dans un pays où on ne peut dire « non » au chef de l'Etat, c'était l'acte le plus important. » Christine Daure-Serfaty, (La mémoire de l'autre, Eds Stock).

Ce portrait d'Abraham Serfaty rend hommage à cet homme, décédé le 18 novembre 2010, au fil des souvenirs de ses proches, de ses amis, de ses compagnons de lutte.

Production : Laure-Anne Bomati

Réalisation : Anna Szmuc

Prise de son : Georges Tho

 

_____________________________________________________________________________________________________________

Top